thumb_GOPR2897_1024

L’hiver est bel et bien arrivé ! Pour ne pas perdre ta motivation on te livre nos 10 bonnes raisons de continuer d’aller courir même si tu ne sens plus tes doigts de pied:

1. Pour enfin ne pas finir (totalement) en sueur et cramoisie

Tu te rappelles de tes sorties l’été ou au bout de 10min tu ne ressemblais plus à rien ? L’avantage de l’hiver c’est qu’il va te falloir un peu plus de temps (ou d’intensivité) avant de virer en mode tomate. Finalement l’hiver c’est cool tu peux enfin courir avec d’autres personnes et même prendre un selfie à l’arrivée #nofilter.

2. Pour anticiper le marathon des repas de fin d’année

Je sais ça ne va pas te plaire mais c’est hélas la triste vérité, tu n’as pas besoin de prendre quelques kilos pour faire des réserves pour l’hiver, crois-moi ton super marché restera ouvert quoiqu’il arrive. Alors si tu veux anticiper le marathon des repas et éviter de passer le nouvel an en mode bibendum dans ta tenue de soirée, c’est maintenant qu’il faut se bouger le popotin. (en complément : il y a aussi notre calendrier de l’avent)

3. Pour avoir une bonne raison de faire du shopping

Gants, bandeau, cagoule, legging épais, grosses chaussettes… Là au moins tu pourras dire « mais ça j’en ai vraiment besoin », c’est plus une question de style c’est une question de survie !

fichier_000-2

4. Pour apprécier la magie de l’hiver

Les feuilles sont gelées, les rayons du soleil sont orangés, franchement ça vaut le coup de se lancer.

5. Pour augmenter sa satisfaction

Processed with VSCO with c1 preset

Plus le challenge est difficile, plus la satisfaction d’accomplissement est grande ! Ce n’est plus un simple 10km c’est une véritable épopée : tu as vaincu le vent, le sol glissant, tes doigts ont failli t’abandonner mais tu as su les convaincre de rester avec toi jusqu’au bout. Bref, tu es devenu un héros.

6. Pour retrouver un avant-goût des vacances au ski

Ami skieur, quel est ton moment préféré à la montagne ? L’arrivée sur les pistes à 9h avec la vue panoramique ? L’ambiance électrique à la folie douce ? La fondue entre potes ? Et si le meilleur moment c’était celui où tu franchis la porte du chalet le soir ? Rappelle-toi, tu as trainé tes skis sur plusieurs km (mètres si tu as de la chance), tu ne sens plus tes pieds mais paradoxalement tu sens très bien tes orteils, tes cuisses ont l’impression d’avoir fait un cours de body pump, tes oreilles ont changé de couleur et c’est possible que tes tibias aussi (à vrai dire tu n’oses pas regarder) et pourtant tu as ce bonheur et cette satisfaction qui ne te quittent pas. Tu ne seras pas dans ce même état après un run (quoique …) mais tu pourras savourer le plaisir d’être au chaud, de t’assoir sur ton canapé sans culpabiliser et de te dire  » je l’ai fait ! »

7. Pour ne plus avoir à se focaliser sur les km

Qui dit hiver et froid, dit batterie de portable qui se vide en un claquement de doigt (si vous utilisez cette citation, merci de me mentionner). Depuis 2 semaines, j’ai repris les sorties longues et pour le moment je n’ai pas encore pu partager un run complet avec mon portable. Au bout de 11km il n’y a plus personne (Non je ne mets pas 4h à faire 11km). Passé l’énervement, c’est finalement un mal pour un bien, on ne se focalise plus sur l’allure et on y va que pour le plaisir. On n’oubliera quand même pas de commander une montre à noël pour le fractionné en janvier.

8. Pour être le seul de l’openspace à ne pas être malade

Ça a commencé par ta collègue la maman qui a 2 enfants et qui récupère toutes les maladies de sa progéniture (faites des gosses et vous partagerez tout avec eux), malheureusement on sait tous que dans un openspace tout se propage très vite. C’est un peu comme jouer au « Qui est-ce ? », tous les fauteuils sont vides, il ne reste plus que toi. Certains diront que c’est la chance, mais toi tu connais la raison : dimanche matin tu as boostées tes défenses immunitaires avec tes runnings aux pieds.

9. Pour dépenser encore plus de calories

Courir quand il fait froid permet de dépenser plus de calories et de brûler davantage de graisses, car notre corps consomme encore plus d’énergie pour maintenir la température. Elle est pas belle la vie ? Pas la peine de courir en brassière non plus, sinon la raison n° 8 n’est plus valide.

10. Pour être au top pour le semi de Paris

Et oui, désolée de vous le rappeler mais le décompte pour le semi de Paris a commencé, si tu veux pas avoir à subir le « run reprise » le mieux étant de ne pas arrêter (astuce de grand-mère)  et puis on va pas se mentir ce n’est pas une fois qu’on aura nos 3kg de fête en trop qu’il va falloir s’y mettre !


lorena rondi blog adidas running

Lorena Rdi

Run 👟 Swim 🏊 Bike

Pour me suivre au quotidien, go sur mon compte Instagram !

Posted by:Lorena Rondi

Run 👟 Swim 🏊 Bike Road to Ironman Nice 70.3

Une réponse sur « Les 10 raisons d’aller courir quand il fait -8 000° »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.