Je marche sur les pavés avec mes nouvelles tongs trop stylées, pourtant j’ai pas l’impression que je vais prendre le départ de 2ème triathlon Olympique, le Garmin Triathlon de Paris !

Peut-être parce que je suis avec les copines et que je me dis qu’on se rend encore dans un super endroit que va nous faire découvrir l’équipe Garmin ? Ou simplement car je ne sens pas cette combinaison qui me tient chaud et m’oppresse. Car oui dimanche matin, l’eau du bassin dépassait les 24°, nous avons dû nager à poil sous nos trifonctions !

 

Natation Triathlon de Paris – 1500m

Le départ est lancé, petit à petit la marée humaine avance, j’ai l’impression que je vais enfin pouvoir commander mon mojito, mais non pas de barman derrière tout ce monde c’est bien le bassin de la ville qui m’attend !

Dernière accolade avec les copines, on s’encourage, on est prêtes, on plonge (je rigole on a sauté comme tout le monde) et c’est parti !

Les 500 premiers mètres sont un de mes meilleurs moments, la bassin est assez large c’est la première fois que je vis un départ aussi fluide. J’en oublie même que je n’ai pas de combinaison

BUCD8295[1]

On passe le 1er pont, la bagarre commence on a moins de place, il y a des nageurs en brasse ça devient compliqué de doubler alors j’essaye de zigzaguer, ou de suivre des gens pour me frayer un chemin. Je me prends des coups, ça fait partie du jeu mais je m’énerve contre un nageur qui me fout une torgnolle à chaque fois qu’il ramène son bras, une fois j’accepte mais à partir de 2, je sors les crocs ! #LoloPasContente

JACP1825[1]
Ça devient de plus en plus compliqué je passe mon temps à zigzaguer, je sors presque plus la tête de l’eau pour éviter les coups.

Le dernier tiers me paraît long, j’en profite pour me concentrer sur mon objectif… Faire pipi en nageant…

Objectif atteint ! Danse de la joie et compagnie (déso’ pour ceux qui étaient derrière) mais je me sens mieux et ça risque d’être utile pour les longues distances !

D’un seul coup je lève la tête et je vois les escaliers, je sors en pensant déjà à ma transition.

  • Résultat: 37min21 je m’en sors plutôt bien pour cette 1ère sans combi.

 

Partie vélo – Triathlon de Paris – 36km

Après transition en 3min17 à courir avec le vélo et le sac, j’attaque la partie vélo et les secteurs pavés. Je repense aux conseils, je ne freine pas, je garde bien les 2 mains sur le guidon et en voiture Simone ! Ça s’agite dans tous les sens, j’en entends râler j’ai envie de leur dire

« c’est l’jeu ma pauv’ Lucette  si vous faites des triathlons pour que ce soit facile il vaut mieux changer de sport »

 

On arrive sur la route, la copine Marie-Hélène me double ! J’accélère je me dis qu’il faut que je l’accroche ! (Et oui drafting autorisé) Mais les mecs la repèrent rapidement et me coupent la route pour se mettre derrière elle, obligé de freiner je joue la sécurité.

45565691
On grimpe dans le quartier de Montmartre puis la descente, c’est incroyable on a les rues pour nous et des gens à nous encourager ! J’ai envie d’appuyer ça me motive à fond ! On passe devant l’Arc de Triomphe, on arrive à Boulogne et ses demi-Tours techniques, ce n’est pas évident de devoir relancer mais c’est un bon entraînement et ça fait péter les packs donc je me sens moins seule à batailler ! Je rattrape Clémence je sais que je la retrouverai sur le CAP et ça me fait un bien fou de la voir !

Petit tour de Longchamp, je vois la fusée Séverine devant j’essaye d’accrocher des gens pour m’économiser, ça me permet surtout de me challenger et d’accélérer ! J’ai un bon rythme je suis contente je me sens vraiment bien !

On arrive sur les quais, vent de face. On me dit de commencer à faire tourner les jambes pour la transition, mais j’ai pas envie vu la chaleur la course à pied sera difficile, alors autant gagner le plus de minutes possible !

  • Je descends du vélo en 1h10, soit 31,4km/h de moyenne, ultra contente !

Processed with VSCO with hb2 preset

Je vous dresse le tableau, je cours dans l’air de transition, vélo dans ma main droite, face à moi un cameraman et moi criant

« Oh non je me suis trompée ! » le cameram se prend au jeu de ma course en me répondant « oh non c’est pas vrai? » – « ah en fait c’est bon  ».

Tout moi…

  • Je finis ma T2 en 4min03, j’ai traversé toute l’air de transition avec mon vélo = méga crevant

 

Course à pied – Triathlon de Paris – 11km

Je m’élance sur la course avec un sentiment de légèreté de ne plus avoir un  vélo à pousser, mais je suis vite rattraper par mes jambes

« ma cocote t’as voulu appuyer sur la partie vélo maintenant va falloir assumer»

Oups.

garmin triathlon parisPar chance le parcours est très roulant mais je commence vite à avoir très soif et la 1ère mauvaise nouvelle arrive : il n’y a qu’un ravito par boucle, avec cette chaleur je vais crever !

Je finis la 1ère boucle et je vois vite la 2eme mauvaise nouvelle arriver…

le parcours va faire plus de 10km!

Tant pis, je sais qu’à vélo on a fait moins donc je me dis que ça équilibre, il va juste falloir s’accrocher car la chaleur est bien présente et beaucoup de personnes se mettent à marcher…
Je prends un gel pour me redonner un coup de fouet mais je n’arrive pas à sortir de ma vitesse de croisière, pas de regret j’ai pu profiter de toute l’ambiance et de tous les encouragements qui étaient juste incroyables.

 

Je franchis la ligne d’arrivée assoiffée mais heureuse d’avoir terminé mon 2eme triathlon olympique aux pieds de la Tour Eiffel en 2h57 – SF 54/205

 

Posted by:Lorena Rondi

Run 👟 Swim 🏊 Bike Road to Ironman Nice 70.3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.