A 7 semaines de l’Ironman 70.3 de Nice, j’avais 4 cases à cocher pour prendre la ligne de départ plus « sereinement », la 1ère était d’acheter un nouveau vélo, la 2ème était de faire une étude posturale et le 3ème de faire un test cardiovasculaire (je vous laisse un peu de suspens pour la 4ème !)

Vous avez été nombreux à me poser des questions sur ce test, comme promis j’y réponds à toutes ! Si vous en avez d’autres n’hésitez pas je peux mettre à jour.

« Pourquoi faire un test ? Quels étaient les objectifs pour toi ? »

J’ai des antécédents dans ma famille c’est donc un sujet que je dois suivre assez sérieusement et qui me stresse énormément surtout avec ma pratique sportive. Comme j’ai remarqué à l’effort que ma fréquence cardiaque monte haut très rapidement, j’avais besoin de savoir si tout est bien normal et si je peux continuer à pratiquer ainsi. La principale raison était de me rassurer, ensuite d’avoir une analyse complète pour pour savoir si mon corps répond bien à ma charge d’entrainement (ou si je ne suis pas en train de le fatiguer inutilement !) et le gros bonus était de savoir comment optimiser mes entrainements avec des données concrètes (FCmax, VO2max, VMA) et faire le plein de conseils !

« Pour améliorer quoi ? Ta VMA ? »

Le test donne en effet des pistes pour améliorer sa VMA puisqu’on est accompagné d’un préparetur physique qui va analyser toutes tes allures de courses avec la fréquence cardiaque qui correspond. Tu peux donc faire tes séances de seuil ou de VMA en s’appuyant sur ces données pour progresser.

« Est-ce que ça a été prescris par mon médecin ? »

Connaissant mes antécédents familiaux, mon médecin m’avait demandé d’aller consulter un cardiologue, ce que j’ai fait sauf que celui-ci n’avait pris mes données qu’au repos ou après quelques flexions-extensions, en mon sens pas assez poussé. J’ai donc cherché une vraie structure pour faire un bilan à l’effort, ça n’était donc plus prescrit par mon médecin mais fortement recommandé.

 » Pourquoi as-tu fait le test sur tapis et non sur vélo ? »

L’idée de base était que je le réalise sur mon vélo, mais arrivée là bas on s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas s’installer sur le support : l’écartement de la fourche est trop serré. J’avais donc quand même la possibilité de le faire sur leur Cycloergomètre, mais sans les chaussures à cale. En discutant avec le préparateur physique, je me suis dit que ce serait quand même plus intéressant d’avoir toutes ces données pour la course à pied pour plusieurs raisons:

  • c’est le sport qui sollicite le plus mon coeur
  • j’ai beaucoup regressé en running suite à une blessure, j’ai du oublier mes chronos d’avant, et je n’ai donc plus de repère pour mes entrainements. Je me dis que de me focaliser sur mon cardio serait un bon moyende faire des entrainements intelligents
  • j’ai énormément de progrès à faire dans cette discipline, je me suis donc dit que ce serait pas plus mal d’avoir ces données pour mes entrainements

Finalement c’est une bonne chose, puisque l’objectif était de voir si tout va bien quand je suis dans le rouge rouge (ce qui est plus rapide à atteindre en courant qu’en roulant pour moi aha !)

« En quoi consistait-il ? »

Le test se fait avec un préparateur physique et un cardiologue. Au départ le cardiologue monte un dossier, pose des questions sur notre santé et notre pratique sportive et nous explique le fonctionnement de notre coeur (j’avoue avoir appis énormément de choses!). L’examen commence au repos avec prise de la tension et de la fréquence cardiaque avec electrocardiogramme.

Ensuite les tests sont réalisés à l’effort, soit sur son propre vélo si vous pouvez le ramener, soit sur leur Cycloergomètre ou sur le tapis de course. J’ai donc opté pour le tapis, j’ai gardé les mêmes capteurs et ils m’ont rajouté en plus un masque pour mesurer les échanges gazeux respiratoires. On démarre ensuite l’échauffement à allure vraiment confortable (pour moi c’était 8km/h), ensuite ils augmentent progressivement en surveillant sur les écrans que le corps s’échauffe bien et que je me crame pas, on est donc monté jusqu’à 10km/h. Le test à démarrer à cette allure pour moi, toutes les minutes, ils augmentaient de 0,5 km/h, j’avais un écran également pour suivre les diférentes étapes que je franchissais. J’ai été incroyablement surprise de voir à quel point le cardiologue et le préparateur physique m’ont poussé et soutenu, j’avais l’impression d’avoir de vrais supporters à côté de moi qui m’ont aidé à me dépasser ! Et je trouve ça très important dans ce genre de test pour ne pas ressortir frustrée.

Une fois que le palier maximal est atteint, je marche un peu pour récupérer et ils ont repris ma tension après l’effort pour controler ma récupération toujours avec le masque sur la tête !

Ensuite une fois qu’on est douché et remis de nos émotions, le prépareteur physique nous consacre un entretien avec un bilan de tout notre test. Il analyse et nous explique tous les résultats compilés dans le dossier. C’est vraiment la grande valeur ajoutée, on ne repart pas simplement avec des données, on sait à quoi elles correspondent, nos atouts et nos axes d’amélioration. Honnêtement je suis ressortie de là motivée comme jamais !

« Cela sert  à quoi ? Qu’est-ce que ça t’a donné comme infos ? »

Le test Cardiorespiratoire est ultra complet et permet à la fin de récupérer un dossier de plusieurs pages avec ces infos :

  • Electrocardiogramme (ECG) d’effort.
  • Pression artérielle.
  • Fréquence Cardiaque Maximale (FC max).
  • Consommation maximale d’oxygène (V02 max), par mesure directe.
  • Vitesse Maximale Aérobie (VMA) ou Puissance Maximale Aérobie (PMA).
  • Seuils ventilatoires.
  • Mesures de contrôle selon profil : Glycémie, Saturation en oxygène, spirométrie, etc

« Quels sont les résultats ? Quelle est ta VO2 max ? FCmax ? SV1 allure ? Sv2 etc.»

Déjà le premier résultat et le plus important pour moi est que mon coeur va bien et que ma tension est normale. Ensuite dans le dossier rendu à la fin on retrouve l’ensemble des données, voici les principales :

Capture d_écran 2018-08-07 à 19.38.30

En conclusion je suis très contente de ma VO2, je pensais pas avoir autant! Pour la VMA, je ciblais plus 14,5km/h mais bon comme j’ai fait le test finalement sur tapis et que j’avais fait une séance de fractionné la veille, j’étais incapable de monter plus le jour J. Ce n’est que partie remise.

« Est-ce que c’est aligné avec ce que te donne ta montre ? »

J’ai la montre garmin 735xt avec cardio au poignet, c’est pas le même nombre de zones donc difficile de comparer, pour la zone 5 on est sur les mêmes données à peu près et ce qui est bien c’est de pouvoir les mettre en parallèle avec les allures. Par contre pour la VO2max il y a une différence puisque je n’ai que 51ml/min/kg

« Combien t’as couté le test ? C’est cher ? Est-ce que tu le recommandes ? »

L’épreuve cardiorespiratoire est la plus complète et donc la plus chère, il faut compter 165€. Une certaine somme, mais qui vaut l’investissement car c’est un vrai changement dans votre pratique du sport, ça m’a permis de savoir où j’en étais de vérifier que tout va bien et surtout de me donner de vraies clés pour progresser. Franchement je vous le recommande, mes séances de course à pied ne sont plus les mêmes et je sais ce que je dois améliorer et comment construire mon plan d’entrainement.

Il existe également d’autres tests plus accessibles comme simplement faire un test de VMA à 50€.

Vous avez toutes les infos sur le site : http://www.monstade.fr

Posted by:Lorena Rondi

Run 👟 Swim 🏊 Bike Road to Ironman Nice 70.3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.