Si vous êtes à la recherche d’un séjour pas trop cher où vous pourrez en prendre plein la vue et faire chauffer les cuisses, ce compte-rendu va vous plaire !

Avec l’objectif Half IronMan qui approche, il fallait que mes deux semaines de vacances cet été soient… sportives ! On est donc parti en voiture avec nos vélos et nos affaires de triathlon dans le coffre à la recherche des cols les plus mythiques à affronter !

Jour 1 – Samedi : Départ pour la montagne

Journée rouge sur les routes, on se lève tôt pour quitter Paris à 4h30. Première Destination : Bourg d’Oisan ! Pour ceux qui ne connaissent pas ce charmant village est le QG des cyclistes, situé à quelques minutes du pied de l’Alpe-D’Huez il est l’endroit idéal pour s’entrainer ! La majorité des boutiques sont des boutiques autour du vélo, que ce soit vintage ou plus moderne. Vous trouverez même des distributeurs de chambres à air et le Casino propose un rayon complet de produits énergétiques. Autant vous dire qu’on s’est vite senti chez nous, un vrai plaisir de voir des vélos partout, de pouvoir se poser en terrasse en tenue de cyclistes à manger des glaces sans être regardés par tout le monde.

IMG_0199[1]

Pourquoi ne pas avoir pris un logement en hauteur ?

  • Première raison : le prix. Il y a une vraie différence de prix avec les logements d’altitude.
  • Deuxième raison c’est que j’avais pas envie de me farcir l’alpe-d’huez à chaque sortie vélo!

Au moins quand on est dans la vallée, on peut s’échauffer sur le plat et grimper des cols et finir par le meilleur : la descente ! (et non l’inverse) On a donc récupéré notre airbnb en plein cœur de Bourg d’oisan, pas de problème pour se garer. Finalement malgré le réveil tôt, on avait plutôt la pêche on a donc commencé par une grimpette à pied vers Villard Notre-Dame Lafond. La vue est sublime et le parcours est le long de la falaise, ça vaut vraiment le coup d’y aller et je regrette qu’on ait pas eu le temps de le faire à vélo et qu’on était surtout pas équipé car les lumières sont obligatoires, il faut traverser des tunnels qui ne sont pas du tout éclairés (c’était déjà compliqué à pied avec la lumière de nos portables alors je n’imagine même pas à vélo.

IMG_0145[1]

(attention le début est en mode trail dans les bois mais à vélo vous pouvez prendre la route du retour)

IMG_0217[1]

On n’est pas allé jusqu’au bout mais on avait quand même un bon 700m de D+ sur 7km.

Jour 2 – Dimanche – l’Alpe D’Huez

Deuxième jour, il est temps de s’attaquer au mythe ! On profite du plat de la Vallée pour s’échauffer et faire tourner les jambes avant de s’élancer sur mon premier vrai col ! Beaucoup d’appréhension au début surtout pour les 3 premiers km les plus pourcentés, heureusement les virages permettent de se « reposer » et de s’hydrater car la chaleur ne nous épargne pas…

IMG_0291[1]

C’est vraiment un col que je recommande ! Même si vous le montez seul (même en groupe c’est difficile de tous avoir la même allure donc les premiers redescendaient chercher les derniers), il y aura toujours du monde dans la bosse pour vous tenir compagnie, un petit « bonjour » peut souvent donner le sourire et permettre d’échanger quelques mots. Les paysages sont également incroyables et de voir tous les encouragements écrits sur la route donnent à l’ascension une toute autre dimension.

Après une pause en terrasse vous pouvez reprendre la route vers le Col de Sarenne, attention cependant à ne pas le sous-estimer, même si vous êtes déjà en hauteur il faut quand même grimper un peu et le parcours n’est pas du tout ombragé.

IMG_1959[1]

Pour ma part, l’Alpe-D’huez s’est vraiment bien passé, mais j’ai attrapé un gros coup de chaud au col de Sarenne et j’ai beaucoup râlé tellement j’étais à bout…. Une fois en haut, vous pouvez redescendre de l’autre côté. La route est pas très propre au début et secoue un peu les mains mais la fin est un régal et vous arriverez jusqu’à un lac où la vue est superbe ! Nous avons ensuite fini par plusieurs km dans la Vallée pour rejoindre notre point de départ,

Jour 3 – Lundi – Col du Sabot

On se rend vers le Col du Sabotmême dénivelé que l’Alpe d’Huez mais des pourcentages plus élevé et surtout beaucoup moins marrant. Alors autant j’ai adoré l’Alpe D’Huez autant le Col du Sabot je me suis ennuyée… Les paysages sont moins sympas, beaucoup de champs et pas beaucoup de cyclistes et la vue au sommet n’est pas non plus dingue. Je pense que c’est un bon entrainement mais pas un incontournable.

IMG_E2045[1]

IMG_0381[1]

On a quand même enchainé avec un court run et une randonnée à 2000m d’altitude autour des lacs : Lac noir et du Lac Besson.

IMG_2083[1]

Jour 4 – Mardi – Col d’Ornon

Inscrite au Triathlon M de l’Alpe D’Huez le vendredi, je me suis dit qu’il fallait que je sois un peu plus raisonnable sur mes sorties vélo, on a donc opté pour un col vraiment sympas : le Col d’Ornon avec des pourcentages plus doux.

IMG_E2227[1]

Suivi d’une natation dans le Lac noir où nous étions la veille et qui est accessible en voiture.

Jour 5 – Mercredi – Natation

Processed with VSCO with hb2 preset

On s’est rendu à la Piscine d’ Allemont (bassin découvert) tout allait bien jusqu’à ce que le maitre-nageur retire les lignes d’eau (pendant qu’on nageait) sous prétexte que nous n’étions plus que 2.  Nous nous sommes donc vite retrouvés avec des enfants partout, impossible de nager et seulement 700m au compteur… Une piscine donc que je ne recommande pas (même si le cadre est juste wouha) ou alors je pense qu’il faut y aller le matin très tôt (nous y étions pour 12h).

Jour 6 – Jeudi – Préparation Triathlon

IMG_0616[1]

La veille de ma course,  se déroulait le Triathlon longue distance de l’Alpe D’huez, l’occasion d’aller encourager les nanas de Elles font du vélo !

Donc pour moi c’était petit footing, encouragements dans l’Alpe-Dhuez et surtout repos. Mais c’est aussi l’occasion de rouler sur le parcours et d’être accompagné de nombreux cyclistes !

Jour 7 – Vendredi – Triathlon de l’Alpe D’huez

Vous trouverez les compte-rendus de mon triathlon sur mon compte instagram : https://www.instagram.com/lorena_rdi/

Je vous prépare également un compte-rendu plus détaillé très vite !

Processed with VSCO with hb2 preset

 

Juste après mon triathlon qui a commencé à 14h, nous avons repris la route direction Risoul !

Arrivée tardive et sous la pluie, on a vite regretté de ne pas avoir prévu de quoi manger car tout était fermé… je me rappellerai de ce diner de pates de quinoa sans sauce ni sel aha Je vous passe les galères du airbnb qui ne fournissait pas les draps ni les serviettes  (sachez que c’est strictement interdit par airbnb et que vous pouvez faire une réclamation) et qui nous a même demandé de régler l’électricité en partant…

Jour 8 – Samedi – Rando

La météo était belle, les paysages à couper le souffle ! Mes jambes n’étaient pas au meilleur de leur forme mais je n’ai pas pu résister à la tentation de partir en randonnée. Surtout que les itinéraires sont plutôt bien expliqués sur ce plan :

On a opté pour le numéro 6 : le sommet de Razis. Au départ nous ne croisions que des familles et des retraités, autant vous dire que notre égo en a un peu pris un coup, alors nous gambadions à bonne allure en mode « ok on fait de la rando mais on va faire ça vite », résultat j’ai douillé ! Les cuisses ont pas trop aimé la récupération active, surtout qu’il ne faut pas sous-estimer cette rando, ça grimpe !

La vue est vraiment sublime en haut, idéale pour déjeuner.

Pour le retour nous avons voulu coup à travers chemin par les pistes de ski… la fausse bonne idée ! Les descentes sont assez rudes au début, du coup a fini en mode trail.

 

Nous avons fini la journée au lac de Serre-Ponçon, le fameux lac de l’Embrunman, idéal pour nager en eau libre.

Jour 9 – Dimanche – Les Gorges du Guil

Toujours dans l’esprit de l’Embrunman nous avons pris nos vélos pour rouler le long des Gorges du Guil, un itinéraire à voir absolument ! Les paysages sont sublimes !

IMG_0766[1]

Nous sommes allés direction la Col de l’Izoard mais nous nous sommes arrêtés à Arvieux, la météo étant bien trop capricieuse nous avons préféré ne pas prendre de risques.

Jour 10 – Lundi – Col de l’Izoard

Dernier jour à Risoul, nous avons rendu notre airbnb très tôt le matin, nous avons chargé la voiture et nous sommes partis direction l’Izoard. La météo est plus à notre avantage même si il fait chaud. Après un échauffement en bas du col, on s’est lancé sur cette ascension !

Le départ est rempli de lignes droites à travers les villages, très dur psychologiquement pour moi. J’arrive à Brussinard, la partie la plus difficile est devant moi, et contre toute attente elle me parait plus facile. Les pourcentages sont bien plus élevés (de 9 à 16 %) mais les virages sont psychologiquement plus faciles à franchir, la vue devient vraiment jolie et les arbres nous protègent un peu du soleil.

IMG_0822[1]

Puis vient la Casse Déserte et sa descente suivie d’une montée bien casse-patte ! Mais l’avantage c’est qu’on voit le sommet et qu’on en est plus très loin !

On refait la descente par le même endroit, un vrai plaisir !

On a ensuite repris la voiture direction le sud : Vence !

Jour 11 – Mardi  – Natation

Processed with VSCO with hb2 preset

Amoureuse des piscines avec bassin extérieur nous avons testé une nouvelle piscine située à Vence juste à côté de notre Airbnb. Cette fois-ci pas de méchants maitres-nageurs, on a pu profiter sans problème de la piscine que je recommande sans soucis :

Jour 12 – Mercredi – Col de Vence

Nous ne sommes pas venus à Vence par hasard, l’idée était bien sûr de faire al reco’ du parcours vélo de l’half ironman de Nice 70 .3 avec son fameux col de Vence. Outre le fait que nous avons eu très chaud dans la montée, le parcours est vraiment agréable et moins pourcenté que nos précédents cols ! On a  donc décidé d’allonger un peu après.

Jour 13 – jeudi – la chute

Le programme prévu était de faire la reco’ complète du parcours de l’half ironman. Malheureusement suite à une chute nous avons dû stoper la sortie.

 

Jour 14 – Vendredi – Farniente et direction la Provence Alpes Côte d’Azur

Processed with VSCO with hb2 preset

Jour 15 – Samedi – Mont Ventoux

La tentation était trop grande, après l’Alpe D’huez et l’Izoard, je voulais cocher cette 3 ème case : Le Mont Ventoux, tellement mythique .

C’est l’ascension que j’aurais fait de manière la plus « sage », en effet suite à ma chute j’avais encore quelques douleurs, j’ai préféré restée raisonnable et ne pas trop appuyé pour être sûre d’aller jusqu’au sommet (je vous avoue qu’au début je ne savais même pas si j’allais pouvoir y aller). Nous avons démarré à Bédoin, et j’ai vraiment adoré ce col, les virages sont magiques, on passe dans la nature puis on arrive dans ce désert incroyable !

Même ambiance que sur l’Alpe D’huez on croise beaucoup de cyclistes (j’en avais même 3 dans ma roue !), du coup ça passe super vite ! Un peu frustrée de ne pas avoir tout donnée mais tellement heureuse d’être arrivée au sommet ! Je ne pouvais pas rêver mieux comme remise en route sur le vélo !

Processed with VSCO with hb2 preset

Je suis restée vigilente dans la descente, car il y aussi pas mal de voitures.

Jour 16 – Dimanche – une dernière pour la route !

Dernier jour de vacances et difficile d’être raisonnable, on fait une dernière sortie pour profiter une dernière fois des paysages :

Processed with VSCO with hb2 preset

Très agréable, mais je vous la déconseille sinon vous allez me piquer mes trophées !!

Bon j’avoue on a eu beaucoup de chance pour la météo, et tout s’est vraiment bien goupillé ! Mais si les vacances de ce type vous intéresse ça peut vous donner une bonne base et croyez moi quand vous allez rentrer sur Paris, vous aurez pleins de bons souvenirs en tête !

N’hésitez pas à retrouver mes publications de vacances sur mon compte instagram et à me partager également vos itinéraires !

Posted by:Lorena Rondi

Run 👟 Swim 🏊 Bike Road to Ironman Nice 70.3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.