« Oh Lorena il y a un trail trop cool à Aix le 20 octobre, ce serait trop chouette qu’on le fasse avec les copains comme ça on se fait un weekend ensemble ! »

Sur le papier ça me vendait vraiment du rêve, on rentrait justement de nos vacances d’été à la montagne, déprimés d’être sur Paris, on avait envie d’évasion alors forcément quand on me propose ce genre de projets j’ai dit oui. Et puis le 20 octobre c’est dans 2mois et demis, je sors du triathlon long de l’Alpe d’Huez je n’ai jamais été aussi en forme,

Je vais le bouffer tout cru ce trail avec un peu de prepa !

Sauf que voilà, septembre c’est la période la plus difficile pour moi sur le plan professionnellement puisque j’organise un événement fin septembre. Du coup impossible de m’entraîner, j’enchaîne les très longues journées, j’accumule de la fatigue, je n’ai plus le temps de rien. On arrive début octobre, je suis sur les rotules et voilà que le décompte avant le trail s’active j-20. Bon sang.

J’essaye de rattraper mon retard avec des sorties longues dans les bois, pour renforcer mes appuis, gagner en technique dans les descentes et essayer de m’entraîner sur le peu de D+ que nous avons à Paris (merci le parc de Saint Cloud !). Arrive le jour J, je m’en veux, j’aimerais pouvoir passer sur un format plus court mais il y en a pas.

Il faut dire que ce format a de quoi me faire peur, 2050m de D+ …

Résultat de recherche d'images pour "trail du grand lac 34 km profil"

Je culpabilise et puis je me dis « essaye », de toute manière tu es sur place et les copains le feront aussi.

Récit trail du Grand Lac : Km 9 à 18


Ca grimpe fort. Je me fais doubler par des personnes qui ont des bâtons je regrette de ne pas en avoir, je relance dès que je peux pour rattraper les écarts. 1er ravito, je remplis mes flasques, mais pas de Tucs, déception ! Elodie est là à m’encourager, elle me donne une pêche d’enfer en mettant de la musique , j’avale la bosse qui suit sans m’en rendre compte ! Je redonne du rythme, je m’éclate les paysages sont sublimes, je commence à me faire confiance. Mathieu me rejoint dans les bois, on discute, j’essaie d’oublier mon mal de dos, mais je sais que le plus dur reste à venir !

Récit trail du Grand Lac : Km 1 à 8

Sur cette 1ère partie plutôt «roulante» (600m de D+), je me sens à l’aise, ça picote dans les montées (surtout au niveau du dos) mais je relance dès que je peux ça me permet de me détendre et de récupérer.

Récit trail du Grand Lac : Km 9 à 18

Ca grimpe fort. Je me fais doubler par des personnes qui ont des bâtons je regrette de ne pas en avoir, je relance dès que je peux pour rattraper les écarts. 1er ravito, je remplis mes flasques, mais pas de Tucs, déception ! Elodie est là à m’encourager, elle me donne une pêche d’enfer en mettant de la musique , j’avale la bosse qui suit sans m’en rendre compte ! Je redonne du rythme, je m’éclate les paysages sont sublimes, je commence à me faire confiance. Mathieu me rejoint dans les bois, on discute, j’essaie d’oublier mon mal de dos, mais je sais que le plus dur reste à venir !

Récit trail du Grand Lac : Km 19 à 24

2ème ravito, je le sais car j’entends au loin hurler « lorenaaaaa » par Marie et Elodie ! Je suis tellement contente de les voir, tout le monde me regarde tellement elles font du bruit mais je m’en fiche. Elles me disent que c’est super ce que je fais et qu’elles m’attendaient pas de si tôt. Ca me fait un bien fou de les entendre, je passe au ravito, je remplis mes flasques pête pour attaquer l’ascension de la Dent du chat : 5km et 1000m de D+ ! Dès le début je sais que je vais souffrir, mon dos me fait grimacer de douleurs.

Heureusement Mathieu est toujours à mes côtés et me prête ses bâtons. Je profite de chaque faux plats pour courir et ainsi me détendre au maximum. Ça devient de plus en plus technique, chaque mouvement mal réalisé peut me provoquer une crampe aux cuisses ou en dessous les pieds. J’ai des ampoules qui m’obligent à ne pas poser les pieds n’importe comment. Plus on grimpe moins on a de répit, j’ai la tête qui tourne et j’ai envie de m’arrêter et de m‘étirer. J’ai mal et même la beauté du paysage ne me donne plus de satisfaction, ça me paraît interminable. Je paye mon manque d’entraînement et je me rends surtout compte que je suis en train de puiser loin dans mon énergie et dans mes capacités mais je m’accroche, de toute manière à quoi bon m’arrêter ?

Ca n’ira pas mieux, et ce qui m’inquiète c’est qu’en plus il y a une grosse descente derrière. Je me sens incapable de la faire. On passe par un passage technique avec des cordes, punaise si j’avais su je me serai jamais pensé On aperçoit enfin le chalet, j’ai envie de pleurer de soulagement et de joie, puis de déception … car ça continue de grimper  mais mon mental a pris le dessus, la vue est magnifique, je débranche le cerveau. « Allez Lorena tu vas pas lâcher maintenant »

Récit trail du Grand Lac : km15 à 33

C’est parti pour les 8km de descente! Mon dos ne me fait plus mal en descente, alors j’en profite je me fais plaisir, je déroule, les jambes sont encore bonne quel bonheur ! C’est long mais ça passe, peu à peu on retourne à la civilisation, le goudron, les bénévoles, les amis, la ligne d’arrivée…elle est là! J’ai mal partout mais quel bonheur d’être allée jusqu’au bout

Une expérience de dingue 5h26 (20eme F/70, 160/450 participants ) pour en venir à bout, on va pas se mentir ça a été dur le mental était étonnamment prêt, le corps beaucoup moins mais j’ai tellement appris ! Mention spéciale pour Matthieu qui m’a accompagné et soutenu, cette course aurait été bien différente sans ton aide !

Plus d’infos sur ce trail vraiment chouette que je vous recommande : www.grandtraildulac.com

Publié par :Lorena Rdi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.