J’ai commencé il y a 2 semaines la prepa 10km pour préparer le 10km de Vincennes le 2 février.

Je voulais faire la Corrida de Houilles depuis 2 ans, mais impossible pour moi de vouloir viser un chrono sur cette période puisqu’elle tombe cette année le 29 décembre, quelques jours après le marathon des repas de Noël qui laissent quelques kilos en trop… et pas mal de grammes d’alcool dans le sang ! Mais bon je me dis que c’est l’occasion de voir où j’en suis, mon dernier RP datant de mon dernier 10km à Vincennes en 47min04 et que ce serait une bonne prepa pour le 10km de Vincennes

Mon ami qui me coach m’avait prévenu que je ferai certainement une contre-performance et que c’était normal vu que la prépa démarrait. J’avais du mal avec cette idée, j’ai tellement progressé cette année grâce à la prepa marathon, que je ne voulais pas faire moins bien qu’en début d’année même si je n’y étais clairement pas préparée et que ces derniers temps j’avais plus trottiner dans la boue (Compte-rendu Sainte-Lyon) ou dans les montagnes (voir compte-rendu du Grand trail du lac du Bourget) plutôt que sur la piste.

J’avais quand même commencé depuis 2 semaines la prepa pour les Foulées de Vincennes.

Un exemple de semaine type d’entrainement 10km

  • 1 séance VMA où j’augmente progressivement la distance 100m -> 400m
  • 1 séance avec un bloc de 20min à SV1
  • 1 footing vraiment pépère
  • 1 sortie un peu plus longue 1h15 avec beaucoup de footing et un peu d’allure marathon

S’ajoute à cela 2 entraînements natation et une sortie vélo.

Je me suis pointée sur la ligne de départ sans vraiment prendre conscience de ce qui m’attendait, sans pression et avec une météo parfaite.

Compte-rendu Corrida 10km Houilles

Le départ est lancé, 3 boucles à faire. Ca part vite, ça part fort. J’essaye de me calmer, de ralentir, arrive le faux plat montant, on m’avait prévenu mais j’avoue je m’attendais quand même pas à ça ! Je monte facile, ça me permet de bien me placer. Derrière c’est plat, faut relancer, ça tourne dans tous les sens mais y a une ambiance de dingue alors je me sens pousser des ailes

« t’emballes pas Lorena »

2ème et 3ème km en 4 :29/km et 4 :30/km, c’est trop rapide mais j’ai vraiment du mal à me ralentir, ça redescend mais on se reprend un petit faux plat. Je repars pour une boucle, je me reprends le faux plat montant, cette fois-ci c’est déjà moins facile, je garde quand même l’allure 4 :35/km sur les 4ème et 5ème km. J’en reviens pas j’ai déjà fait la moitié et je m’éclate, je ne subis pas du tout l’allure qui me paraissait pourtant tellement difficile à tenir. Je finis la 2ème boucle et le 6ème km à 4 :31/km, sourire aux lèvres, aucune douleur, je me demande quand le coup de massue va arriver.

J’attaque la 3ème et dernière boucle, je me sens pousser des ailes, je me dis que c’est la dernière fois que je passe à chaque endroit et que j’ai déjà fait les 2/3 ! Je maintiens toujours l’allure 4 :35/km au 7ème km j’en reviens pas ! Arrive le faux plat montant, aïe, ça se complique ! Tout le monde est à l’arrêt, je double et pourtant j’ai l’impression de pas avancer, je sens que j’ai le cardio ultra élevé et que musculairement j’en chie aussi !

Punaise quelle idée d’avoir choisi ce parcours !

Je fais le 8ème km en 4 :50/km, un gros coup au moral ! J’arrive en haut mais j’arrive pas à relancer sur le plat, mes jambes sont tétanisées j’ai besoin de récupérer sauf que le parcours ne le permet pas, aïe il me reste pourtant que 2km , je relance sur le 9ème km que je passe en 4 :40/km.

Arrive le dernier km, bien plus simple, je lâche tout, je déconnecte complètement et je fixe des gens devant que je me mets pour cible. Je regarde la montre et je me rends compte que je peux faire 46min, c’est incroyable ! Je repense à toutes mes courses où j’avais à chaque fois 3-4 secondes en trop qui m’empêchaient de faire le sub, alors je me suis dit que cette fois je ne voulais pas avoir de regret que j’allais tout donner pour gratter ces petites secondes. C’est ce que j’ai fait, je termine le dernier km en 4 :31/km pour passer la ligne d’arrivée en …. 46’00 ! aha la malédiction est encore là mais quel bonheur de faire ce chrono que je voulais justement faire à Vincennes !

Publié par :Lorena Rdi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.